Communiqués

21/09/2010
« Nous voici embarqués dans une nouvelle aventure dans la galaxie médiatique dont le paradoxe est de ramener le monde et sa complexité à un village planétaire. » Ce sont les termes poncés par Soilihi Mohamed Soilihi, directeur général de l'Office de la Radio Télévision des Comores, au cours de la Cérémonie de lancement officiel des premières images de la Télévision nationale sur le bouquet satellitaire Canalsat.
Plusieurs discours ont été prononcés à l'occasion dont celui du chef de l'État qui a félicité le directeur de l'ORTC pour cette grande réalisation. « C'est un grand pas que vient de franchir l'ORTC. Cette fierté pour moi de pouvoir vous adresser à tous depuis le studio à Moroni », à déclaré Ahmed Abdallah Mohamed Sambi, président de la République.
Il a fallu six mois pour réaliser ce contrat entre l'ORTC et le groupe THEMA qui a mis en place ce projet qui repose sur trois aspects essentiels. Les dirigeants des deux institutions ont dû mettre un dispositif pour arroser sur la région de l'Océan Indien, d'étendre le réseau national par paraboles dans l'espoir de pouvoir couvrir sur toute l'étendue du territoire à l'occasion des prochaines élections et surtout de garantir une meilleure diffusion sur le réseau hertzien.
Mis à part les 250.000 foyers de l'Océan Indien abonnés à Canalsat, le directeur général du groupe THEMA, François Thiellet, a assuré un meilleur partage des recettes entre son groupe et l'ORTC avec les nouveaux abonnés en France tout comme dans le monde.
21/09/2010
Vingt quatre heures avant la cérémonie de lancement officiel de la télévision nationale sur Canalsat, le directeur général de l'ORTC, Soilih Mohamed Soilih et celui de THEMA ont signé lundi trois protocoles d'accord dont celui portant notamment sur la diffusion internationale de l'ORTC sur le satellite et d'un contrat de financement pour des micro-projets.

« Nous ne sommes plus à la phase d'essai mais à la concrétisation de notre projet. Notre souhait est que l'ORTC ne produise pas seulement mais arrive à enrichir nos programmes à travers les médias internationaux », a déclaré Soilih Mohamed Soilih.

« Nous menons aussi des négociations avec la Ligue des États arabes pour aller vers Arabsat, mais le défi immédiat qui est contextuel c'est d'arriver à bien gérer les élections », a ajouté l'ancien journaliste qui se félicite que l'ORTC soit actuellement suivi par plus de 250.000 abonnés dans l'Océan Indien.
 
21/09/2010
Au lendemain de l'entrée de l'ORTC au bouquet Canalsat, les responsables du secteur privé ont exprimé leur satisfaction, espérant que cela contribuera à faire la promotion des Comores dans le monde et faire venir plus d'investisseurs dans le pays.

« C'est une opportunité de taille. La télévision est un vrai support de communication. Avec Canalsat, l'ORTC doit profiter pour présenter la riche culture de nos îles et à faire découvrir aux autres pays nos potentialités », à souligné Ahmed Bazi, président de l'UCCIA.

« Nous avons des sites touristiques, nous avons des espaces non exploités, les investisseurs étrangers peuvent facilement, les hommes d'affaires peuvent s'intéresser davantage à notre pays », a-t-il ajouté. « Nous avons un pays paisible et vierge. A l'ère du satellite, nous devons profiter pour faire sa promotion dans le monde ».
 
06/07/2010
Chers compatriotes,
Je suis heureux de vous annoncer l'arrivée cet été de votre télévision nationale sur l'ADSL en France et par satellite aux Comores et dans l'Océan Indien.
Ce développement est un pas de géant vers l'accès à l'information pour tous. Il représente un nouveau défi pour l'ORTC, mais il est aussi une formidable opportunité pour notre chaîne et pour notre communauté. De nouvelles demandes et de nouvelles attentes vont se créer. Pour y répondre et conformément à son statut de service public, l'ORTC et toute son équipe mettront tout en œuvre et toute son expertise pour concevoir et réaliser des programmes nouveaux et authentiques.
Au nom de toute mon équipe, je suis fier et heureux de pouvoir servir notre communauté.
D'avance, je vous remercie de votre soutien. Ensemble nous sommes plus forts.

Soilih Mohamed Soilih
Directeur de l'ORTC
Page précédente
Archives XML RSS 2.0 Feed | Plus
Retrouvez l'ORTC